Retour sur la 2ème édition des 48 HFP

09/05/2016 Retour sur la 2ème édition des 48 HFP

Elles étaient 18. 18 équipes composées d’amateurs, de professionnels, de lycéens, de cinéastes…et toutes ont relevé le défi de la 2ème édition du concours “The 48 Hour Film Project – Faire un Film en 48 à Clermont-Ferrand”. Et, à ce même instant où vous me lisez, l’une d’entre elles est en lice pour la Grande Finale Internationale. Mais avant de découvrir le Lauréat, revenons sur les moments clés de cette compétition.

Tout à débuter à l’hôtel Kyriad Clermont-Fd où les participants de cette nouvelle édition se sont retrouvés. Vendredi 18 mars, 18h, la soirée Kick-off – d’ouverture – était lancée. Après un rapide récapitulatif des règles, place au moment du tirage au sort. Un représentant de chaque équipe a eu la lourde tache de piocher deux genres cinématographiques – comédie noire, western, film de vacances, … – dont l’un à intégrer impérativement à leur film. Main chanceuse ou non, les participants devaient être suffisamment imaginatifs pour l’utiliser.

soirée kick off
Pas toujours facile me direz vous. Mais cela ne s’arrête pas là. Pour renforcer la complexité, 3 éléments sont imposés aux candidats :

  • un personnage : Patrick (ou Patricia) Fayet, pompier
  • un accessoire : un poster
  • une ligne de dialogue : “Chéri(e), mets le champagne au frais.”

Dès lors, les équipes avaient 48h – pas une seconde de plus – pour écrire, tourner et monter un court-métrage.

Le dimanche 20 mars, à 19h30, après vraisemblablement peu d’heures de sommeil, 15 équipes (sur les 18 inscrites) ont réussi l’audacieux pari de remettre un film créé en deux petits jours seulement. Et seuls ces courts-métrages, classés en compétition, étaient soumis au jugement d’un jury de professionnels. Les 3 autres films, ne pouvaient être primés que par le public.

Mais avant que les spectateurs aient leur mot à dire, ce sont 4 professionnels du cinéma qui se sont réunis dans les locaux de l’Université Blaise Pascal pour attribuer les 13 prix en compétition. Après une lutte acharnée, Caroline LardyMaitre de conférence en études cinématographiques -, Laetitia RodariDirectrice de production de la société AMC2 Production -, Loic BernadacActeur et metteur en scène -, et les Compose it Art Gagnants de l’édition clermontoise précédente – ont réussi à se mettre d’accord sur les vainqueurs.

Le choix des jurés ne fût dévoilé que le vendredi 29 avril  lors de la soirée de projection des films.  A cette occasion, tous les films rendus « en compétition » et « hors compétition » ont été projetés sur grand écran, au cinéma Le Paris, sur 2 séances, accueillant pas moins de 360 personnes.

salle
Après avoir visionné les 18 films en lice, le public fût invité à voter pour son film préféré et désigner ainsi le Prix du Public. Le dépouillement des bulletins de votes des spectateurs fût serré… et ce fût l’équipe « Les Uns des Six » qui a remporté ce prix, avec son film nommé « La théorie des vaches ».
Suite à cette première récompense distribuée, la Cérémonie Finale put poursuivre. Elle fût riche en émotions et en suspens pour les équipes participantes et pleine de découvertes de nouveaux talents pour les spectateurs.  Les 13 autres prix furent, à leur tour, attribués :

  • Meilleur Film : « 100 Vies » de l’équipe Les Flims du Plat Pays
  • 2ème meilleur Film : « Reset » de l’équipe La Girafe au Long Court
  • Meilleure réalisation : « Quartz » de l’équipe HomeWork
  • Meilleur scénarioReset » de l’équipe La Girafe au Long Court
  • Meilleure imageQuartz » de l’équipe HomeWork
  • Meilleur montageQuartz » de l’équipe HomeWork
  • Meilleur son : « 100 Vies » de l’équipe Les Flims du Plat Pays
  • Meilleure musiqueQuartz » de l’équipe HomeWork
  • Meilleur acteur: Jonas Lebrun pour son rôle dans « La théorie des vaches » de l’équipe Les Uns des Six
  • Meilleure actrice : Adèle Lacrampe-Peyroutet pour son rôle dans « Try Hard » de l’équipe Alexandre Florian
  • Meilleure utilisation de la ligne de dialogue : « 100 Vies » de l’équipe Les Flims du Plat Pays
  • Meilleure utilisation du personnage : « Quartz » de l’équipe HomeWork
  • Meilleure utilisation de l’accessoire : « Hors-champ » de l’équipe Lambda

Sans oublier une mention particulière pour le film “Juliette” de l’équipe “Guillaume Bertrand” ayant obtenu le prix du meilleur espoir.

A chaque prix, une récompense. Nous remercions d’ailleurs l’ensemble de nos partenaires locaux et nationaux – notamment BNP Paribas qui a offert une bourse Ulule de 1000 euros au Meilleur Film, mais également Lowepro, 3DR, XSories, l’ASM, Terre de son, Le Tremplin, CLFD, Mix & Mouse, CNCS…
L’équipe Les Flims du Plat Pays, remportant le prix du  Meilleur Film, a, quant à elle, la chance d’aller représenter la France lors de la Grande Finale Mondiale, et peut-être ainsi faire partie des 16 Meilleurs Films Internationaux afin d’être diffusé au Festival de Cannes 2017.